Alkekenge

Index Alphabétique
Index Thérapeutique

Alkékenge

Physalis alkekengi
Solanaceae

Pharmacopée Française liste A

Synonyme : coqueret, cerise d’hiver, amour en cage, pomme d’amour, lanterne japonaise

Botanique : plante vivace herbacée, commune en Europe, de 60 à 80 cm de haut. feuilles ovales, velues, vert-clair. Les fleurs, à l’aisselle des feuilles, sont blanc-crème et s’épanouissent en mai. En fin de floraison, le calice se referme et emprisonne complètement le fruit. Ce calice arbore des couleurs vives allant du rouge à l’orange. Quand le fruit est mûr, le calice devient très fin comme de la dentelle et on aperçoit le fruit, une baie charnue rouge ou orange vif.

parties utilisées : baies

Principaux constituants : polysaccharides, caroténoïdes et vitamine C, acide citrique, principes amers stéroidiques(physalines A et B), autres stéroïdes(les physanols).

Propriétés
– diurétique qui élimine l’acide urique et oxalique.

Indications
– rhumatisme goutteux
– lithiase urinaire, urique et oxalique

Précautions 
Aucune précaution d’emploi aux doses thérapeutiques recommandées.

Mode d’utilisation
Usage interne
– en décoction : faire bouillir 5 min et laisser infuser 10 minutes, 30 g de baies dans un litre d’eau.boire en 24h.