Aspérule odorante

Index Alphabétique
Index Thérapeutique

Aspérule odorante

Asperula odorata
Rubiacées

Synonymes : reine-des-bois, hépatique étoilée, hépatique odorante, petit muguet, muguet des dames, thé suisse, belle étoile

Botanique : Cette petite plante a des feuilles luisantes, disposées en verticilles autour d’une tige carrée, et des petites fleurs blanches. Elle se rencontre dans les sous-bois, de préférence de hêtres et aux sols argileux, en France (hormis le nord), en Europe, en Asie occidentale et en Afrique du Nord jusqu’à 1600-1800m.

Parties utilisées : sommités fleuries

Principaux constituants : coumarines (donne le parfum), iridoïdes

Propriétés
– sédatif
– antispasmodique
– anti-inflammatoire et anti-radicaux libres
– diurétique

Indications
– insomnie des enfants, personnes âgées et en convalescence
– nervosité, émotivité
– neurasthénie, mélancolie
affections digestives : colites spasmodiques, gastrites, ballonnements, lenteur digestive, éructations, flatulences, indigestion, troubles hépatiques
– oliguries

Précautions
temps infusion

Mode d’utilisation
 Usage interne 
– en infusion : laisser infuser

Informations
 L’aspérule odorante sèche parfume le linge et chasse les insectes dans les armoires