Aunée

Index Alphabétique
Index Thérapeutique

Aunée

Inula helenium
Astéracées

Synonymes : oeil de cheval, panacée de Chiron, aromate germanique, plante à escarres

Botanique : grande plante vivace (1 à 2m de haut) que l’on trouve dans les endroits humides. Elle a de grands capitules de fleurs jaunes odorantes.

Parties utilisées : racines et rhizomes

Principaux constituants : huile essentielle contenant des lactones sesquiterpéniques, inuline

Propriétés
– antitussive, expectorante
– antiseptique et antiallergique pulmonaire
– antibactérienne, antivirale et antifongique
– vermifuge
– hypotensive
– tonique
– stomachique
– diurétique
– apéritive

Indications
– traitement de la toux : bronchites, asthme, toux quinteuse, tuberculose pulmonaire
– affections hépato-biliaires, ictère
– parasites intestinaux
– hémorroïdes
– néphrites, pyélo-néphrites
– atonie digestive
– règles douloureuses, insuffisance des règles
– pertes blanches
– hypertension
– diarrhée
– goutte
– asthénie
– dermatoses, prurits, ulcères atones, escarres

Précautions 
Aucune précaution d’emploi aux doses thérapeutiques recommandées.
Interdite aux femmes enceintes

Mode d’utilisation
Usage interne
– en décoction 15 min, 10g d’aunée pour un litre d’eau, 3 à 4 tasses par jour

Usage externe
– décoction à 30g par litre d’eau
– en onguent pour les escarres