Genièvre

Index Alphabétique
Index Thérapeutique

Genièvre

Juniperus communis
Cupressacées

Botanique : arbrisseau des lieux pierreux et des bois secs aux feuilles piquantes. Il se rencontre dans toute l’Europe. Le fruit est improprement appelé baie, c’est en réalité un malacône formé de trois écailles soudées de couleur noir-bleuâtre à maturité.

Parties utilisées : “baies” ou cônes fructifères

Principaux constituants : huile essentielle, tanins, flavonoïdes, biflavonoïdes, coumarine

Propriétés
– diurétique
– apéritive
– digestive
– antiseptique urinaire
– hypoglycémiant

Indications
– élimination rénale de l’eau
– troubles urinaires bénins, cystite
– manque d’appétit
– digestion difficile

Précautions 
Déconseillé chez la femme enceinte et chez les patients atteints d’une inflammation des reins.
Le traitement se limitera à un mois.
Le genévrier peut modifier le taux de glucose chez les diabétiques.

Mode d’utilisation
Usage interne
– en décoction : laisser 5g de baies par litre d’eau pendant 10 min

Informations
La baie de genièvre entre dans la composition de notre mélange diabète.