Gentiane

Index Alphabétique
Index Thérapeutique

Gentiane

Gentiana lutea
Gentianacées

Synonymes : quinquina du pauvre, grande gentiane, gentiane jaune

Botanique : plante des montagnes (entre 500 et 1800m) aux longues racines charnues, elle peut mesurer jusqu’à 2m de haut. Les fleurs jaunes sont groupées à l’aisselle des feuilles de la tige.

Parties utilisées : racines

Principaux constituants :  séco-iridoïdes, xanthones, alcaloïde, acides phénols, oligosaccharides

Propriétés
– stimulant de la motricité et des sécrétions gastriques
– apéritif
– fébrifuge
– tonique amer
– eupeptique
– antidépresseur
– antiparasitaire

Indications
– fatigue avec manque d’appétit
– asthénie
– troubles digestifs, douleurs à l’estomac, nausées, flatulences
– dépression
– parasites intestinaux

Précautions 
Aucune précaution d’emploi aux doses thérapeutiques recommandées.
Déconseillée chez la personne de moins de 18 ans.

Mode d’utilisation
Usage interne
– en macération : durant 4h faire macérer 3 à 8g de racines de gentiane dans 100 à 250ml d’eau par jour