Ginkgo

Index Alphabétique
Index Thérapeutique

Ginkgo

Ginkgo biloba
Ginkgoacées

Synonymes : arbre aux quarante écus, arbre de vie, arbre aux cent écus

Botanique : arbre sacré des temples asiatiques, il est présent sur notre planète depuis 300 millions d’années, avant l’arrivée des dinosaures. Il s’agit du plus ancien arbre de notre planète et c’est le seul représentant de sa famille, à un stade d’évolution entre les gymnospermes et les angiospermes. Actuellement, on ne le rencontre à l’état sauvage que dans certaines forêts d’Extrême-Orient. Cette espèce comporte des individus mâles et des individus femelles, leur espérance de vie est supérieur à 1000 ans. Les
feuilles en forme d’éventail strié sont caduques et se parent d’un jaune d’or à l’automne. Le ginkgo biloba est cultivé en Corée, en Chine, dans le sud-ouest de la France et aux Etats-Unis d’Amérique pour son usage officinal.

Parties utilisées : feuilles

Principaux constituants : flavonoïdes, terpènes, proanthocyanidols

Propriétés
– vasodilatateur
– circulatoire
– antioxydant
– favorisant de la mémoire

Indications
– troubles de la mémoire
– insuffisance veineuse des membres inférieurs, jambes lourdes
– hémorroïdes
– déficit de la circulation artérielle cérébrale et périphérique
– troubles de la perméabilité capillaire
– varices
– mauvaise circulation des extrémités, maladie de Raynaud
– vertiges circulatoires
– acouphènes
– états dépressifs de la personne âgée

Précautions 
Aucune précaution d’emploi aux doses thérapeutiques recommandées.
Attention aux personnes sous anticoagulants, il faut demander l’avis à un professionnel de santé.

Mode d’utilisation
Usage interne
– en infusion : laisser infuser 10g de plante par tasse pendant 10 min, trois tasses par jour

Informations
En raison de molécules potentiellement allergisantes dans la feuille, il est préférable d’utiliser le ginkgo sous forme d’extraits standardisés