Ortie blanche

Index Alphabétique
Index Thérapeutique

Ortie blanche

Lamium album
Lamiacées

Synonymes : lamier blanc, ortie morte

Botanique : plante herbacée originaire d’Asie centrale très répandue en Europe. Ses feuilles ressemblent à celles de l’ortie (d’où son nom) mais ne présentent pas de poils urticants. Les fleurs blanches sont disposées en verticilles à l’aisselle des feuilles.

Parties utilisées : sommités fleuries

Principaux constituants : acide chlorogénique, flavonoïdes, iridoïdes, tanins

Propriétés
– anti-inflammatoire
– astringente
– diurétique
– stimulation de la circulation sanguine
– tonique
– dépuratif

Indications
– leucorrhées
– démangeaisons et desquamations du cuir chevelu avec pellicules en application locale
– faciliter les fonctions digestives et rénales
– stimuler l’élimination de l’eau
– vertiges, acouphènes

Précautions 
Aucune précaution d’emploi aux doses thérapeutiques recommandées.

Mode d’utilisation
Usage interne
– en infusion : laisser infuser 15 min, 30g d’ortie pour 500ml d’eau chaude par jour

Informations
L’ortie blanche entre dans la composition de notre mélange galactogène.