Ortie piquante feuille

Index Alphabétique
Index Thérapeutique

Ortie piquante

Urtica dioïca
Urticacées

Synonymes : ortie dioïque, grande ortie

Botanique : plante envahissante que l’on retrouve sur les sols riches en azote, commune autour des habitats humains, l’ortie se rencontre en Europe et dans les régions tempérées. La feuille d’ortie présente des poils urticants, ils se trouvent également sur la tige et les pétioles. Il existe des pieds mâles et des pieds femelles.

Parties utilisées : feuilles

Principaux constituants : minéraux (potassium, fer, silice, zinc), flavonoïdes, composés phénoliques

Propriétés
– diurétique
– reminéralisant
– dépuratif
– anti-rhumatismale
– élimination de l’urée et de l’acide urique

Indications
– douleurs articulaires
– rhumatismes
– goutte, excès d’urée, rétention d’eau
– favoriser les fonctions d’élimination urinaire
– acné, états séborrhéiques de la peau
– anémie, fatigue, chute des cheveux, cheveux cassants

Précautions 
Aucune précaution d’emploi aux doses thérapeutiques recommandées.
Déconseillé à l’enfant de moins de 12 ans.

Mode d’utilisation
Usage interne
– en infusion : 12 g de feuilles pour 500 ml d’eau chaude, à faire infuser pendant 10 minutes