Romarin

Index Alphabétique
Index Thérapeutique

Romarin

Rosmarinus officinalis
Lamiacées

Botanique : Cette plante de la garrigue méditerranéenne est également cultivée en Asie du sud-ouest et dans les Caraïbes. Les feuilles sont de couleur vert foncé sur la face supérieure et blanchâtres en dessous. Les fleurs varient du bleu clair au lilas clair.

Parties utilisées : feuilles

Principaux constituants : huile essentielle, composés phénoliques, flavonoïdes, di- et triterpènes

Propriétés
– cholérétique, cholagogue
– hépatoprotecteur
– stomachique
– antioxydant
– diurétique
– tonique général
– antispasmodique

Indications
– troubles digestifs : ballonnements, lenteur digestive, éructations, flatulences, colite
– foie paresseux, insuffisance hépatique, hépatites
– douleurs musculaires et articulaires, à utiliser en bain
– hygiène buccale, à utiliser en bain de bouche

Précautions 
Aucune précaution d’emploi aux doses thérapeutiques recommandées.
A éviter chez l’enfant de moins de 12 ans.

Mode d’utilisation
Usage interne
– en infusion : faire infuser 15 min, 5 g de romarin pour 1 L d’eau chaude à boire dans la journée à la fin des repas.

Usage externe
– en bain : infusion durant 15 min de 50 g de plantes

Informations
Le romarin est présent dans nos mélanges anticholestérol, constipation et digestif n°2.