Vigne rouge

Index Alphabétique
Index Thérapeutique

Vigne rouge

Vitis vinifera
Vitacées

Synonymes : vigne à cépage teinturier

Botanique : la vigne rouge est une plante ligneuse à tiges grimpantes qui se fixe à l’aide de vrilles. Les feuilles de vigne rouge sont celles de cultivars à raisin noir et pulpe rouge comme l’Alicante ou la Gamay.

Parties utilisées : feuilles

Principaux constituants : polyphénols (tanins, anthocyanosides)

Propriétés
– tonique veineux et capillaire
– astringent
– diurétique
– antiradicaux libres
– antihypertenseur
– régulateur de la circulation sanguine
– protecteur vasculaire

Indications
– insuffisance circulatoire veineuse
– hémorroïdes
– jambes lourdes
– couperose
– fragilité capillaire
– varices
– ulcères variqueux
– hypertension
– préménopause et troubles de la ménopause (métrorragie)
– ecchymoses
– pétéchies
– irritation et gêne occulaire

Précautions 
Aucune précaution d’emploi aux doses thérapeutiques recommandées.
Déconseillé aux enfants de moins de 18 ans.

Mode d’utilisation
Usage interne
– en infusion : faire infuser 15 min, 20g de vigne rouge pour 500ml d’eau chaude à boire dans la journée

Usage externe
– en compresses ophtalmiques avec une infusion dans les mêmes proportions que celle réalisée pour la voie orale

Informations
La vigne rouge est présente dans nos mélanges antihypertension et circulation.